OPTIMA FORMATIONS
Concours administratifs
 
 
 
 
 
 

fiche métier-concours

Les missions
 
Le corps des adjoints des cadres hospitaliers recouvre une multitude métiers d’encadrement intermédiaire. Il peut encadrer des adjoints administratifs et exercer dans les établissements publics de santé, hospices publics, maisons de retraite publiques, établissements publics pour mineurs ou adultes handicapés, centres d’hébergement et de réadaptation sociale publics, etc.
Il peut intervenir, en fonction des services, dans :
  • La gestion administrative
  • La gestion des ressources humaines
  • La gestion budgétaire et comptable
  • La communication
  • Les activités juridiques (contentieux – assurances)
  • La prise en charge en établissements de santé
  • Le management de la qualité et la gestion des risques
  • La politique des achats-logistique
  • Les systèmes d’information dans le secteur de la santé
 La carrière
 L’adjoint des cadres hospitaliers peut accéder aux postes d’attaché d’administration hospitalière, de Directeur d’Hôpital ou directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social par voie de concours interne.
 
En début de carrière, la rémunération brute mensuelle s’élève (hors primes) à 1 588 €.
 
Diplôme requis :
 
Baccalauréat ou diplôme de niveau équivalent mais un niveau en droit ou comptabilité relatif aux activités médico-sociales demeure indispensable.
Concours de catégorie B.
 
Le concours
 
Admissibilité (épreuves écrites) :
 
1/ La rédaction d’une note de synthèse portant sur un sujet d’ordre général contemporain.
Durée : 3 heures - coefficient 3.
 
2/ Epreuve selon la spécialité choisie au moment de l’inscription au concours :
  • Spécialité « administration générale » : droit hospitalier et droit des institutions sociales.
  • Spécialité « gestion financière » : comptabilité hospitalière ou analyse financière.
  • Durée : 3 heures - coefficient 3.
 
Admission (épreuves orales) :

1/ Entretien avec le jury permettant, à partir d’une mise en situation, d’apprécier les qualités de réflexion et de synthèse et, éventuellement, les connaissances générales du candidat.
Durée : 15 minutes - coefficient 2.
 
2/ Epreuve orale selon spécialité :
  • Spécialité « administration générale » : série de questions de droit public.
  • Spécialité « gestion financière » : série de questions de droit hospitalier et de droit des institutions sociales.
Durée : 15 minutes - coefficient 1.
 
3/ Epreuve facultative de langue vivante (allemand, anglais, espagnol, italien) : traduction d’un texte suivie d’une conversation avec le jury.
Durée : 15 minutes - coefficient 1.
 
Renseignements

Auprès du ministère des Solidarités et de la Santé.
 
Remarque : Les avis de concours sont affichés dans les établissements organisant les épreuves et les agences régionales de santé concernées. Les concours sont également publiés sur leurs sites internet.
 

notre préparation au concours

 

télécharger la fiche